Prothèses PIP

Patiente porteuse de prothèses de marque PIP : le gouvernement français préconise de faire un bilan par son chirurgien plasticien ou son gynécologue avec : mammographie + échographie ou IRM afin de vérifier l’état des prothèses. Quelles soient rompues ou non il est conseillé de les faire retirer et changer dans l’année. En cas de rupture de prothèses il est conseillé de les faire changer ou retirer rapidement. L’assurance maladie prend en charge tous les examens complémentaires et l’ablation des prothèses. Par contre la pose de nouvelles prothèses est payante mais avec tarif très modéré préconisé par le syndicat français des chirurgiens plasticiens (prévoir budget de 1500 à 2000 euros).

Les commentaires sont fermés